LES DERNIERS PODCASTS


Retrouvez Fleur d'Avocat sur les plateformes de Podcast
Avocat•e•s épanoui•e•s
Avocat•e•s reconverti•e•s
Avocat•e•s double vie

#110 – Marc-André Ceccaldi : « Il y a un caractère militant dans ce que je fais »

#109 – Déborah Fournet : « Je n’ai pas envie de devenir quelqu’un d’aigri »

#108 – Yassine Yakouti : « Le bonheur ce n’est pas un lieu, c’est un chemin »

#107 – Agnès Ermeneux : « J’ai envie de former, de transmettre »

#106 – Cécile Debin : « C’est vraiment un cheminement long et progressif »

#105 – Hirbod Dehghani-Azar : « Ce n’est que des rencontres »

#104 – Zoé Poncelet : « J’ai bien fait de mettre mon nez partout »

#103 – Christophe Calvao : « Le jeune avocat, il est avocat avant tout »

#102 – Laurent Fellous : « Me faire un nom »

#101 – Sonia Cissé : « Il faut choisir ses combats »

#100 – Thierry Romand : « L’avocat peut influer sur la politique de l’entreprise »

#99 – Delphine Boesel « Je vis ma meilleure vie professionnelle »

#98 – Maria-Claudia Varela : « Je ne peux pas cacher qui je suis »

#97 – Benjamin Pitcho : « On ne fait jamais les choses seul »

#96 – Ganaëlle Soussens : «J’ai toujours peur, mais je fais quand même»

#95 – Cédric Dubucq : « Je suis quelqu’un d’attentionné »

#94 – Joydeep Sengupta : « Je veux apporter quelque chose de plus »

#93 – Noémie Saïdi-Cottier : « Je me suis découverte quand je suis devenue avocat »

#92 – Christophe Puech : « Je bavarde facilement »

#91 – Anne Lapierre : « J’aime tout ce qui n’est pas standardisé »

#90 – Nadia Bouria : « J’ai ma façon d’être avocat : je raconte »

#89 – Alexis Baudouin : « La volonté de retrouver une meilleure qualité de vie »

#88 – Apolline Laroze-Cervetti : « Moi ça se passe très bien la collaboration »

#87 – Olivier Fréget : « Il n’y a rien d’individuel »

#86 – Jean-Benoit Lhomme : « La satisfaction passe par la pérennité »

#85 – Olivia Symniacos : « Tous les animaux méritent d’être défendus »

#84 – Charles Zwiller : « Tout le monde a été collaborateur, mais peu s’en souviennent »

#83 – Viviane Tse : « Travailler intelligemment, et laisser le temps aux planètes de s’aligner »

#82 – Julie Couturier : « La bienveillance, c’est important »

#81 – Clotilde Lepetit : « J’ai choisi dix fois d’être avocate »

#80 – Vincent Nioré : « Je suis constamment rebelle »

#79 – Xavier Autain : « Seuls les poissons morts nagent avec le courant »

#78 – Rosiane Houngbo : « Il y a les plans, et il y a la vraie vie »

#77 – Jean-Jacques Neuer : « Se battre à partir de ce que nous sommes »

#76 – Valentin Loret : « J’étais en colère »

#75 – Anne-Sophie Arbellot de Rouffignac : « Se nourrir du regard des autres, ça c’est efficace »

#74 – Nabil Boudi : « C’est toujours le foot qui m’a sauvé »

#73 – Isabelle Vigier : « Les clients n’appartiennent à personne »

#72 – Marie-Paule Melka : « visez l’Everest, au pire vous aurez le Mont-Blanc »

#71 – Aurélien Bourdier : « On ne me fera pas dire ce que je n’ai pas envie de dire »

#70 – Safya Akorri : « J’ai rien à prouver »

#69 – Philippe Lebauvy : « ce qui compte, c’est que les relations soient saines »

#68 – Kevin Mavungu : « Une fois que j’ai un objectif en tête, c’est très difficile de me le retirer »

#67 – Alissa Pelatan : « Avoir de l’argent mais en même temps avoir du sens et des valeurs »

#66 – Jacques Bouyssou : « Je ne pourrais faire aucun autre métier »

#65 – Manon Barnel : « On se dit toujours que le début doit-être difficile, mais pourquoi ? »

#64 – Carine Dupeyron : « Il faut regarder si les gens avec lesquels vous travaillez sont bienveillants »

#63 – Valentin Boullier : « Si t’es pas clair dans ta tête, les gens ne vont pas te comprendre »

#62 – Yuliana Colorado : « Je veux être une digital lawyer »

#61 – Laurent Dubois : « Être une espèce d’oiseau rare »

#60 – Hicham Rassafi : « Je me laisse un peu porter »

#59 – Adèle Pilote-Babin : « Je ne commence jamais une journée sans écrire »

#58 – Benoit Renard : « Je suis honnête »

#57 – Cécile Madeline : « Je ne veux pas d’un cabinet où l’on vivote »

#56 – Camille Mogan : « Il faut être un peu bourrique »

#55 – Philippe Hazen : « J’ai toujours été considéré comme original »

#54 – Françoise Artur : « Ne vous interdisez rien : faites »

#53 – Zinda Sawadogo : « J’ai énormément confiance en mon intuition »

#52 – Maître Eolas : « et gardez le silence »

#51 – Marie Fernet : « Ça va bien les échecs au bout d’un moment »

#50 – Antoni Mazenq : « Mon travail m’apporte plus qu’il ne me coûte »

#49 – Marie-Laure Pichard : « Il faut que ça bouge ! »

#48 – Margaux Tedesco : « Waouh, c’est génial ce truc ! »

#47 – Nicolas Jean : « Se dessiner soi-même »

#46 – Elise Fabing : « Je me définis souvent comme une coach juridique »

#45 – François Mazon : « Je n’ai jamais été aussi heureux de ma vie »

#44 – Martin Pichon : « Je trouve que c’est un chouette métier »

#43 – Anne-Sophie Noury : « J’ai besoin d’enthousiasme »

#42 – Matthieu Juglar : « Il faut avoir une volonté de fer »

#41 – Marianne Rostan : « débrouille toi avec ton navire qui coule, moi j’y vais »

#40 – Suzanne Humbaire : « J’ai décidé de tracer mon chemin à moi »

#39 – Mathieu Davy : « Créer de l’énergie et de la synergie autour de soi »

#38 – Magou Soukouna : « Maître Soukouna, c’est un titre que j’ai apporté à toute ma famille »

#37 – William O’Rorke : « J’ai tout fait pour rentrer dans le secteur blockchain »

#36 – Eric Morain : « Je n’aime pas le ronron »

#35 – Pauline Désert : « On porte tous une part de responsabilité de certaines défaillances du système »

#34 – Alexis Grail : « la relation de travail, ce sont deux personnes qui ont envie de travailler ensemble »

#33 – Sandra Azria : « Je ne vis que dans du changement »

#32 – Virginie Lefebvre-Dutilleul : « J’adore le positif »

#31 – Pierre-François Rousseau : « Il y’a toujours une partie de chance dans ce métier »

#30 – Nina Gosse : “pouvoir exister”

#29 – Bernard Lamon : « Il me faut des embruns »

#28 – Nelly Criquet : « Il faut toujours oser »

#27 – Louis Bernard Buchman : « Si le cœur s’ouvre, peut-être qu’on peut contribuer »

#26 – Jennifer Halter : « J’avais pas envie qu’on me pourrisse la vie »

#25 – Doriane Brillier-Laverdure : « J’essaye de faire les choses qui me tiennent à cœur »

#24 – Karine de Luca : « Tout est possible »

#23 – Christian Dargham : «L’envie de faire des choses»

#22 – Lucie Zeltz : « C’était vraiment à moi de dire ‘STOP’ »

#21 – Boris Rosenthal : « un jour je serai un avocat qui ne ressemble à aucun autre »

#20 – Jelle Klaas : « We fight for the cause »

#19 – Karima Lachgar : « Tout est une question de choix »

#18 – Maxime Cléry-Melin : « J’aspire à être un pont entre deux mondes »

#17 – Marie Duault : « la digitalisation du bouche à oreille »

#16 – Laurence Duval : “Je tiens à ma liberté, tu n’imagines même pas à quel prix”

#15 – Kami Haeri : « Je suis extrêmement attentif à la fidélité envers les rêves d’enfant »

#14 – Louise Ménard : « être dans une ville à taille humaine tout en bénéficiant d’une structure nationale »

#13 – Valentin Bouron : « J’ai découvert un nouveau mode de vie »

#12 – Paul Lignières : “What’s in it for me?”

#11 – Caroline Diot : « le but c’est de m’émanciper »

#10 – Loïc Padonou : “Il faut habiter les rapports aux autres”

#9 – Margaux Frisque : “il faut qu’il y ait du plaisir”

#8 – Guillaume Arrighi : “Je me vois dans le futur”

#7 – Vincent Fillola : “Se rendre utile et se mettre au service des autres”

#6 – Clarisse Berrebi : “J’ai décidé que je ne subirais pas”

#5 – Arthur Millerand : l’aventure collective

#4 – Cloé Provost – “Carpe diem, gère plus tard”

#3 – Zoé Pohin, le coup de coeur à l’angle des Champs-Elysées

#2 – Antoine Delacarte, à la recherche de la bonne équipe

#1 – Valérie Colin, l’avocate qui a fini par aimer son métier

Reconversion #26 – Benoît Rolland de Ravel : « Pour la première fois, l’ensemble du champs des possibles devant moi me donne envie »

Reconversion #25 – Sneha Ashtikar : « J’aime bien le challenge »

Reconversion #24 – Romain Hazebroucq (2) : « Le graphiste qu’on peut emmener en comité de direction »

Reconversion #24 – Romain Hazebroucq (1) : « La philosophie de vie du pourquoi pas »

Reconversion #23 – Clémentine Bacri : « J’aimerais plusieurs vies »

Reconversion #22 – Christian Delachet : « Prendre conscience de ce que sont nos qualités et travailler dessus »

Reconversion #21 – Mélanie Hong : « J’aime bien faire des bilans chaque année »

Reconversion #20 – Thibaut Delorme : « Je préfère calculer mes risques »

Reconversion #19 – Stéphanie Smatt Pinelli : « Une carrière juridique ne doit pas être linéaire »

Reconversion #18 – Benjamin Leiba : « Je demande de l’aide tout le temps à tout le monde »

Reconversion #17 – Margaux Hammer : « Je me sentais plus libre et créative »

Reconversion #16 – Franck Launay : « Changer de cadre de vie, pouvoir l’allier à un métier passion »

Reconversion #15 – Pauline Ohrel : « C’est une grande jouissance de créer »

Reconversion #14 – Simon Polrot : « J’étais bien dans mon travail, c’est juste que je voulais mieux »

Reconversion #13 – Kee-Yoon Kim : « M’autoriser à le faire »

Reconversion #12 – Charles Haroche : « Je ne me suis jamais senti autant avocat qu’en dehors des tribunaux »

Reconversion #11 – Stéphanie Roche : « ça correspond à une partie de ce que je suis, mais pas à la partie qui me fait vibrer »

Reconversion #10 – Fabien Nahum : « c’est dans la tambouille que se niche la vraie innovation »

Reconversion #9 – Paola de Vienne : « J’ai une responsabilité d’être heureuse et épanouie »

Reconversion #8 – Manuel Carius : « Où est-ce que je pourrais être le plus utile possible ? »

Reconversion #7 – Aurélia Huot : « J’ai l’impression d’allier tout ce que je voulais faire »

Reconversion #6 – Simon Fabre : « Je ne suis pas obligé d’être avocat »

Reconversion #5 – Natacha Zambrowski Benarous : « Je pense que tout s’apprend »

Reconversion #4 – Jean-Marie Valentin : “Je peux être en cohérence”

Reconversion #3 – Cécile Pétureau : « Je suis certaine d’avoir trouvé le job qui me va »

Reconversion #2 – Thibaut Labey : “Mon corps m’a dit “arrête””

Reconversion #1 – Jessica Troisfontaine a re-pris le pouvoir

Ce que vous auriez dû apprendre à l'école des avocats est dans ma newsletter.

Vous allez recevoir un email de confirmation de votre inscription à la newsletter. 
Vérifiez qu'il n'est pas dans les SPAM ou dans les promotions :)
"Merci pour cette newsletter toujours aussi passionnante, stimulante et qui donne envie d’avancer avec toi"
Eva
"Comme j’ai eu raison de m’inscrire (enfin !!!) à votre newsletter"
Aurélie
"Ta newsletter est absolument essentielle, pertinente, géniale, enfin vraiment un condensé de tout ce qu'on veut recevoir dans sa boite e-mail pour bien débuter la semaine" 
Hélène

L'épanouissement au coeur de l'exercice de la profession d 'avocat

FLEUR D'AVOCAT COPYRIGHT 2019

linkedin-squaretwitterfacebookinstagramsoundcloud