À PROPOS


Mon interview sur Fleur d'avocat :
Bonjour,

J’ai exercé comme avocate au Barreau de Paris pendant deux ans et demi dans le secteur du droit pharmaceutique.

Ma première collaboration libérale s’est déroulée dans un cabinet anglais. J’y faisais principalement du conseil, et je suis partie pour faire du contentieux, et plus particulièrement de la responsabilité produits défectueux, dans une petite équipe au sein d’un cabinet français de taille moyenne.

Je n’ai pas été heureuse dans cette profession.

Dans mes deux expériences comme collaboratrice, je vivais mal le présentéisme, la mauvaise organisation des équipes, les urgences qui n’en étaient pas, un certain paternalisme, une absence totale d’innovation dans la façon de travailler, un manque de modèles inspirants, des perspectives peu réjouissantes. Dans une expérience en particulier, à cette culture globale que personnellement je trouvais insatisfaisante, se sont rajoutés des soucis de communication importants.

Je n’ai pas compris la situation dans laquelle je me trouvais.
Je n’ai pas su comment réagir.
J’ai perdu confiance en moi.

Puis j’ai pris conscience que j’avais perdu l’intérêt pour le droit comme matière et comme outil de travail, ce qui m’a convaincue qu’il était temps de raccrocher la robe.

J’ai fait un bilan de compétences ainsi que le programme Fais le bilan calmement chez Switch Collective, qui m’ont aidée à m’orienter vers les ressources humaines, d’autant plus que les problématiques liées au bien-être au travail, aux nouvelles formes d’organisation et à l’innovation managériale m’intéressaient depuis longtemps sans que je sache que c’était un métier à part entière.

J’ai intégré le Master Exécutif en Ressources Humaines de Sciences Po pour me former plus particulièrement à la matière.

Aujourd’hui, je mène cette réflexion en ressources humaines dans le milieu des avocats, milieu que je connais bien puisque j’ai in fine travaillé près de 4 ans en cabinet d’avocat comme stagiaire puis comme collaboratrice, et ce dans différents types de structure.

J’ai commencé par vouloir comprendre ce qui rendait les avocat•e•s heureux•ses dans leur profession, pour comprendre ce qui m’avait manqué. C’est de cette façon qu’est né le podcast Fleur d’avocat, dans lequel j’invite également des avocat•e•s reconverti•e•s car je pense que c’est important de savoir qu’on a toujours le choix, mais aussi pour savoir ce qui amène un certain nombre d’avocat•e•s à raccrocher la robe, comme moi.

Ces interviews et mes cours à Sciences Po ont été riches en apprentissages, et m’ont permis de lire mon parcours et mes expériences en tant qu’avocate sous un angle complètement différent.

Je n’ai aucun regret d’avoir quitté cette profession. En revanche, ce que j’ai appris cette dernière année, j’aurais aimé y être sensibilisée bien plus tôt.

J’ai donc imaginé et créé la formation Bien dans ma robe.

Dans le cadre de cette formation, je vous transmets ces points de vue et ces outils pour vous permettre de comprendre la situation dans laquelle vous vous trouvez, de savoir comment réagir au mieux, et de garder et gagner en confiance en vous.

A bientôt,

Lilas Louise Maréchaud
Retrouvez-moi sur LinkedIn :

Inscris-toi à la newsletter pour être au courant de toutes les actualités ! 

Mettre l'humain au coeur de la profession d'avocat

C.G.V.

Panier

FLEUR D'AVOCAT COPYRIGHT 2019

linkedin-squaretwitterfacebookinstagramsoundcloud